UN JOUR, J'AI ÉTÉ À NEW YORK AVEC TOI...

C'EST LES VACANCES !

Après des mois de préparation, on est prêt ! C’est vendredi soir et demain, on s’envole pour les U.S.A.. Pour le coup, on a prévu champagne et petits fours Picard pour fêter le départ en vacances ! C’est la fête ! On finit de faire nos valises, et on va se coucher tôt, demain, c’est le départ...

SAMEDI 11 OCTOBRE 2014: AVION, METRO, DODO

Ouais, ben on est bien arrivés aux States. On fait des photos dès qu’on a posé un pied sur terre, y compris dans la zone des douanes ou c’est pas bien autorisé, mais bon…

On est crevé et on saute dans un bus pour aller en gros dans le centre de Manhattan. C’est chouette, mais on galère un peu pour récupérer les clefs de l’appartement parce que Sarah, notre hôtesse est un coup en pause déjeuner, un coup, on sait pas. Bref, on poireaute pas mal, il fait pas très beau, on est fatigué, je suis ronchon.

On pose nos valises, on prend sûrement une douche, et on ressort dehors pour dîner et profiter un peu de la ville. Italien trouvé par hasard, puis Time Square et les Minions. On rentre se coucher, ca suffit comme ça ! À demain :)

DIMANCHE: PLAGE, SOLEIL, BURGERS

On est debout à 8h, comme quoi, le changement d’heure, ça a du bon ! On sort dans le froid et le soleil du matin New-Yorkais pour trouver un diner qu’on ne trouvera jamais (un peu comme dans Les Envahisseurs, mais en moins flippant. Finalement, on pose nos estomacs vide dans le restaurant d’un hôtel un peu stylé avec plein de bois partout.

Puis, en route pour Coney Island. Une fois arrivés, on croise plein de petits juifs qui viennent là pour profiter du climat et de la plage. On se ballade au soleil et il fait un peu chaud, c’est très agréable. On finit par faire un tour de grande roue, et c’est chouette même si derrière ces barreaux en métal, c’est pas le plus romantique. On repart doucement, en métro, jusqu’a arriver vers le Meatpacking District. On cherche à manger, mais c’est blindé et ca nous fait râler parce que les serveurs sont nuls. On finit par faire un tour sur la Highline, probablement avec 200.000 autres touristes, mais c’est chouette quand même.

On redescend sur bord de l’Hudson, où on s’extasie de la présence permanente d’hélicoptères qui volent au dessus de l’île (un peu GTA style, mais en vrai). On finit par manger un burger vers 17h, on a les crocs et c’est sûrement le meilleur burger du séjour, mais on ne le sait pas encore ! On remonte vers Broadway. Chacun sa route pour faire le tour des boutiques, et on se retrouve un peu plus tard pour boire une petite bière dans un bar ou les tables sont gluantes de binouze.

On rentre ensuite à la maison où on croise rapidement Sarah puis sortie vers chinatown pour finir vers Little Italy et manger une pizza chacun(?).

On rentre à la maison, re-cuits. et on saute au lit, youpie !

LUNDI: CENTRAL PARK, COLUMBUS, SHOPPING

Bon, finalement, le fameux diner, vous savez, celui qu’on cherche depuis le début du séjour. Bon ben, ce jour là, on a enfin la bonne adresse et la conclusion est définitive : c’est fermé.

Vu qu’on a faim quand même, on continue à se balader dans le quartier jusqu’à trouver un Wholefood Market, espèce de magasin bio qui n’existe pas encore en France, et c’est super. On achète pleins de petites cochonneries pour le petit déjeuner, des muffins, des scones, des pommes, du jus et on va casser la croûte au bord d’un playground de basket. C’est cool !

Ensuite, on se dirige vers Central Park, et on tombe sur le défilé organisé à l’occasion de Columbus Day avec toutes ces fanfares et ces gens qui défilent. On jette un coup d’oeil à l’Apple Store, au cas où un iPhone 6 traînerait, mais c’est la rupture de stock, et donc on va pas passer la vie dans un magasin, on se barre. On fait une petite promenade dans Central Park, on tombe sur une démo d’un groupe de danseurs de hip-hop qui sont assez forts et on en reste pantois. On part quand on en a marre d’applaudir à leurs encouragements. Passage devant le musée Guggenheim, puis repas de midi dans un resto à soupe assez typique.

Enfin, on fait un détour par 30 Rock pour savoir combien ça coute de monter là haut. Les studios NBC sont fermés et on ne pourra pas les visiter, snif, alors on se rabat sur le quartier financier, Wall Street, et évidemment Century 21, pour faire un peu de shopping, parfaitement.

On rentre à la maison poser nos emplettes et on ressort dans un Restaurant Japonais un peu à la mode, où c’est bon mais pas top mais ça va. Puis, retour à la maison sous la pluie, encore. On est crevés, encore !

MARDI : BROOKLYN, SHOPPING, RAINING

De bon matin, nous partons vers Brooklyn et son célèbre pont. On franchit le pont à pied, sous un ciel un peu grisonnant mais une bonne chaleur. Il y a plein de gens sur le pont qui se promènent. Arrivés au bout du pont, on visite le parc qui est en dessous dans la joie et l‘allégresse. Puis, on cherche la pizzeria à faire à New York, chez Grimaldi’s. Malgré la réputation et le cadre très vieillot, c’est assez moyen, mais c’est toujours rigolo de manger une énorme pizza.

Ensuite, nous nous dirigeons vers le kiosque à billets, pour acheter des tickets pour le spectacle iLuminate, le soir même. Ensuite on se rend au MOMA et on s’aperçoit qu‘il y a une grosse queue et que ça ferme tôt alors on décide ne pas rester et de revenir une autre fois.

Finalement, petite visite du magasin M&M‘s, Disney store puis Time Square pour finir chez forever 21 et refaire du shopping. Petit passage à la maison avec nos courses et on repart vers le spectacle ! Bon spectacle de iLuminate devant une salle quasi vide. C’est surprenant à voir, et la climatisation était tellement forte qu’il faisait presque froid dans la salle. Puis on ressort et direction le Ellen Stardust Diner. Pour un spectacle de serveurs qui chantent ! Super dîner même si la bouffe est moyenne. Mais on a bien rigolé.

On finit par rentrer doucement à pied, se faisant surprendre par un gros orage à hauteur de Union Square, alors on saute dans le métro et on fini sous terre. Au lit !

MERCREDI: MUSÉE, BURGERS, BROADWAY

Trop de mal pour se lever, on commence à s’accoutumer au décalage horaire et nos journées riches en promenade pèsent un peu sur la forme… Ce matin, on décide d’aller visiter le MET. C’est un super grand musée, et on quitte le beau temps pour aller se réfugier dans ces expositions grandioses. On en ressort vers 14h, fris et affamés.

On trouve un Shake Shack, juste à côté et comme tout le monde nous l’a conseillé, on va y manger. C’est plutôt moyen, moins bon que l’autre burger de l’autre jour, mais on moins on a gouté et le déjeuner en terrasse aura été chouette.

Puis, un petit coup de métro pour aller à Brooklyn, pour acheter des places pour Chicago, le spectacle, pas la ville, hein. Ensuite, c’est chacun pour sa peau et Sophie repart faire des courses (ça commence à devenir une habitude, hein) pendant que je rentre à la maison pour profiter de Netflix comme le geek moyen.

Sophie me rejoint et nous repartons pour Chicago. Ce sera énorme et superbe. Une performance de chant, de danse et de jeu de scène. C’est extra ! En sortant, on marche encore et on fini par manger dans un restaurant italien quelconque dans Hell’s Kitchen. On entre en grande partie à pieds; il ne pleut pas et la promenade est douce et agréable…

JEUDI: SHOPPING, BEAUTÉ, MUSÉE, RAINBOWS

Décollage plus tardif de la maison et on arrive sur les quais qui mènent à la Statue de la Liberté un peu tard. C’est blindé de touristes, d’agents de voyages qui tentent de nous fourguer des billets et on est moyennement enchanté. On décide de rentrer réserver sur l’Internet pour profiter de ça le lendemain.

On passage devant Century 21, et on m’achète des lunettes de soleil, pendant que Sophie refait sa provision de produits de beauté. Retour à la maison, et puis onglerie et massage pour madame, pendant que je glande à la maison.

En fin d’après-midi, on repart vers le MOMA et on découvre avec plaisir que Uniqlo a rendu l’entrée gratuite pour la soirée, alors on déambule dans le musée, c’est grand, c’est chouette. Puis ensuite, on va au Rainbow Bar situé tout en haut ou presque de Rockfeller. On y profite de la belle vue, et d’un bon verre, habillés comme des papes mais c’est cool. Le service est de haute volée et c’est un super moment !

Retour à la maison, et achat de dumplings dans le restaurant en face de la maison. C’est bon, c’est copieux. On va dormir !

VENDREDI: CROISIÈRE, HARLEM, RESTO

Réveil en fanfare avec une deadline, en route pour le pier 83. Une fois descendu du métro, on s’arrête prendre un petit café et on marche un peu pour rejoindre le quai, croisant des manifestants pro-quelque-chose. On embarque sur le bateau, et c’est parti pour la croisière autour de Manhattan. C’est cool ! Le ciel est un peu voilé, mais quelques rayons de soleil nous réchauffent doucement de temps en temps. On fini le tour environ 2h30 plus tard, non sans parfois avoir un peu piqué du nez.

On se dirige alors vers le Meatpacking district où on cherche un endroit pour déjeuner mais sans succès, trop de monde et là où il y a de la place, les serveurs nous disent qu‘il faudra poireauter.

Lassés, on décide de partir vers Harlem et on mange la bas dans un restaurant de Soul Food où on paye au poids. C’est pas la grand classe, mais ça nourrit son homme.

Puis petit tour du quartier, shopping pour les gamins et on remonte verts Central Park, où le métro est en travaux alors on marche un peu, puis on prend le bus.

Arrivés vers time square, on prend un jus de fruit trop fort en gingembre (beurk). Puis nous passons à Port Authority pour se renseigner sur le voyage vers l‘aéroport.

De retour vers la maison, Sophie va chez Bloomingsdale’ et se fait maquiller par Sarah, notre hôte. Elle profite aussi de sa carte de réduction pour acheter quelques crèmes pendant que je m‘équipe d‘un Up24 de chez jawbone.

Retour à la maison ou je l‘attends 2h avant qu‘elle n‘arrive ravie :-) on repart pour un dernier diner chez Jane. Super resto. De retour à la maison, on fait une grande partie des valises. Et au lit !

SAMEDI: BRUNCH, PLANE

On se lève tranquillement et on va déjeuner dans le quartier. On se retrouve dans un espèce de mini-diner très sympa ou on se fait péter le ventre pour pas cher. C’est cool. Puis c’est le moment de partir vers l’aéroport et on prend un Uber, un peu revendicatif, on se tape les bouchons et on arrive avec beaucoup d’avance à l’aéroport…

Les vacances sont finies, on reviendra !